Terrarium plantes carnivores

Rédigé par des auteurs spécialisés Ooreka

Sommaire

Plante carnivore ouverte rocher interieur

Les plantes carnivores figurent parmi les plantes les plus fascinantes et les plus appréciées des adeptes de la terrariophilie.

Le terrarium à plantes carnivores réunit autant de passionnés que le terrarium iguane, le terrarium pogona ou le terrarium serpent.

Caractéristiques des plantes carnivores

Les plantes carnivores sont des plantes qui ont la faculté de capturer des proies animales :

  • Ces proies peuvent être des insectes, des acariens et d'autres petits invertébrés (essentiellement des limaces et des arachnides).
  • Elles sont également en mesure d'en assimiler tout ou une partie pour subvenir partiellement à leurs propres besoins.
  • Les plantes carnivores tendent à disparaître. À ce jour, il existe près de 600 espèces connues, dont la majorité se trouve dans les régions tropicales.
  • Afin d'attraper leurs proies, ces plantes sont dotées de pièges, qui sont essentiellement des feuilles modifiées :
Plantes Pièges
Utriculaires Outre de capture
Népenthes Urne
Dionées Mâchoires
Rossolis Poils gluants
Drosera drosophyllum Mucilage (gouttelettes collantes)

Installation du terrarium à plantes carnivores

C'est un aquarium ou un terrarium dans lequel les plantes évoluent dans des pots ou en terre.

Caractéristiques du terrarium

Pour être adapté aux plantes carnivores, un terrarium doit de préférence respecter les critères suivants :

  • Matériau : verre à vitre de 5 mm assemblé avec du silicone.
  • Structure : similaire à un aquarium classique transformé ou à un terrarium (muni d'un éclairage et d'un couvercle).
  • Dimensions : elles dépendent du nombre d'espèces choisies et de l'espace désiré. Pour un terrarium d'environ 50 litres, la dimension serait de 60 (longueur) × 30 (largeur) × 40 (hauteur) cm. Cette taille est l'idéale pour débuter.

Les types de terrarium

Types Caractéristiques Avantages Inconvénients
Terrarium paysager Le sol est composé de billes d'argile et de substrat à base de tourbe (15 cm).
  • Très esthétique.
  • Mini-paysage.
  • Entretien facile.
  • Il faut choisir des plantes aux besoins identiques.
  • Lourd.
Terrarium mini-serre
  • Simple enceinte de culture.
  • Les plantes sont dans des pots.
  • Autorise des plantes hétéroclites.
  • Facilite l'entretien.
Peu esthétique

Aménagement du terrarium pour les plantes carnivores

Le sous-sol

Il faut placer 10 cm de billes d'argile pour jauger le niveau de l'eau et introduire un petit tube en PVC pour l'alimentation en eau.

Recouvrez la couche d'une petite grille fine en plastique afin d'éviter que le substrat ne glisse entre les billes.

Le sol

Il doit être fait à base d'un mélange terreux bien humidifié ou de pots.

Le décor

Il est constitué de :

  • pierres ;
  • écorces d'arbres, mousse ;
  • billes de tourbe, micro-billes d'argile ;
  • ruisseau, cascades, bassins en argile...

L'eau

Remplissez le terrarium avec de l'eau de pluie ou de l'eau déminéralisée jusqu'à 1 cm au niveau du terreau. Il suffit ensuite de poser les pots sur la grille ou repiquer les plantes. Prévoyez également un tube, à placer dans l'angle, pour voir le niveau d'eau.

Plantes carnivores : conditions climatiques

Ces plantes demandent une atmosphère qui peut être humide, voire très humide, ainsi qu'une température assez haute et relativement régulière.

De même, le terrarium pour plantes carnivores doit avoir une aération suffisante.

Hygrométrie

Pour obtenir une bonne hygrométrie, il est conseillé d'équiper le terrarium d'un bac destiné à récupérer le surplus d'arrosage. Un degré d'humidité important est ainsi maintenu.

Un système de brumisation à ultrasons, créant un brouillard artificiel en quelques minutes, se révèle également utile.

Éclairage

Deux solutions d'éclairage du terrarium existent :

  • L'éclairage naturel :
    • pour cela, il faut opter pour un emplacement assez lumineux.
    • Malheureusement, c'est une solution difficilement envisageable à long terme.
  • L'éclairage artificiel :
    • Il est impératif d'utiliser des tubes fluorescents, situés le plus près possible des plantes, à raison de 12 heures par jour en moyenne.
    • Ils peuvent être efficacement complétés par des tubes dits « lumière du jour ».
    • Le nombre dépend des plantes cultivées et des tubes utilisés : si 2 tubes de qualité suffisent pour la majorité des Népenthes, certains Droseras ou les Utriculaires ont besoin de 4 tubes.

Température et chauffage

En cas de gel fort, il faudra protéger le terrarium, de deux façons :

  • Protection passive : couvrir le terrarium de plastique à bulles.
  • Protection active : installer à l'intérieur un câble chauffant muni d'un thermostat.

Là aussi, les besoins diffèrent en fonction des espèces :

  • Les Népenthes de basse altitude nécessitent une température minimum d'environ 18°C, ainsi qu'une hygrométrie proche de 100 %.
  • Les Népenthes de haute altitude, le Drosera et les Utriculaires sont moins exigeants et s'accommodent à une température minimum gravitant autour de 13°C.

Terrarium plantes carnivores : prix

Selon ses caractéristiques, vous trouverez des terrariums pour plantes carnivores :

  • à partir de 35 euros pour une dimension de 36×22×34 cm ;
  • entre 50 et 200 euros pour un terrarium plus grand (60×30×30 cm).
Lire l'article Ooreka
Terrarium

Terrarium : votre guide gratuit à télécharger

Vous trouverez au sein de ce guide rédigé par des auteurs spécialisés :

  • Une vision complète pour comprendre le sujet
  • Les infos essentielles sur les animaux et modèles de terrarium
  • Des conseils sur l'installation, l'achat et l'entretien
Télécharger Mon Guide

Aussi dans la rubrique :

Choisir un terrarium

Sommaire

Ces pros peuvent vous aider